Extrait de la charte EFA

FAIRE MOUVEMENT AUTOUR DE NOTRE PROJET !

La présente charte, prévue par les statuts de la fédération EFA, précise les modalités d’engagement de chacun des acteurs au sein d’EFA, associations départementales et fédération, au service d’objectifs et d’une éthique définis dans le « Projet associatif » d’EFA.

1er engagement : Renforcer notre vie démocratique et notre capacité à mutualiser

  • inviter chaque adhérent à contribuer à la définition et à la mise en place des projets et services qui lui sont destinés ;
  • associer chaque association départementale à la définition et l’actualisation du projet fédéral, à sa concrétisation et à son réajustement. L’équipe fédérale, par le soutien qu’elle apporte, contribue à l’animation de cette dynamique ;
  • contribuer à dynamiser les assemblées générales départementales et nationales, prendre part aux temps forts de la vie fédérale (Congrès, Colloque, journée des responsables départementaux et régionaux …) ;
  • renouveler régulièrement nos instances (Conseils d’administration et Bureaux) et assurer une transparence des modalités de décision et de la vie économique, tant au plan départemental que fédéral ;
  • renforcer la mutualisation des initiatives, des projets et des pratiques entre associations sur un territoire donné, du local vers le national et réciproquement ;
  • travailler en réseau (correspondants ERF, référents accompagnement des familles, représentants dans les Conseils de famille et Commissions d’agrément …). L’animation en incombe à la fédération par la mise en place de rencontres ainsi que toute autre forme d’aide à la vie associative.

La représentativité d’EFA s’appuie sur une vie associative forte qui se nourrit d’un travail en réseau départemental, régional et national : la première richesse d’EFA réside dans la diversité des compétences et des connaissances des personnes qu’elle regroupe.

2e engagement : Veiller à la cohérence de notre projet et de notre communication

  • s’assurer d’une bonne circulation de l’information entre associations départementales et fédération et être vigilant dans la communication entre EFA et son environnement ;
  • faciliter la réactivité à tous les niveaux par des échanges rapides et réguliers des initiatives, des actions, des prises de position et des questionnements avec les moyens les plus appropriés : compte-rendu, sites départementaux et site interne fédéral, newsletter, journaux locaux et Revue Accueil ;
  • utiliser un logo unique, décliné au plan départemental ou par action, ainsi qu’une charte graphique commune.

L’image d’EFA, reflet de son projet dans la diversité des actions, des personnes et des réalités locales résulte du respect de ces exigences.

3e engagement : Être et demeurer des interlocuteurs crédibles

  • proposer toute action pertinente pour accompagner des adoptants, des adoptés ou des personnes souhaitant devenir parents adoptifs, les représenter et témoigner du vécu de l’adoption au plan local et national ;
  • favoriser une approche actualisée de l’adoption et de l’évolution de son environnement, par une recherche permanente au niveau fédéral, nourrie des apports émanant des associations départementales, sur tous les plans (politique, institutionnel, juridique, psychologique et sociologique) ;
  • s’appuyer sur la nécessaire prise de distance de chaque acteur par rapport à son propre vécu. Chacun se doit d’y contribuer ;
  • limiter les fonctions de représentation et de relation publique aux membres n’ayant aucun intérêt personnel susceptible de l’emporter sur l’intérêt général. Cela n’exclut pas de confier des missions internes à des personnes ne remplissant pas, à un moment donné, ces conditions, afin de les préparer à prendre le relai.

EFA est un mouvement au service du droit fondamental de tout enfant de grandir en famille et non un groupe de pression au service d’intérêts particuliers de parents adoptifs ou de candidats à l’adoption.

4e engagement : Se former pour agir

  • exprimer ses besoins prioritaires auprès de la fédération qui les reprend dans un plan de formation annuel ;
  • mettre en place au plan fédéral les actions retenues, en partenariat avec les associations souhaitant s’investir dans leur organisation ;
  • communiquer au sein des associations ces possibilités de formation ;
  • inciter les personnes exerçant des responsabilités ou susceptibles d’en exercer à s’y inscrire. Les encourager en participant financièrement à l’effort que cela exige.

L’exercice de responsabilités au sein d’EFA s’appuie sur l’expérience et les compétences de chacun. Un effort de formation initiale et continu est cependant indispensable pour exercer pleinement les missions et tâches confiées. Grâce au partage de ces engagements, EFA peut garantir cohésion et efficacité dans ses actions.